DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la Parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse. Consultez la prière
ANNUAIRE DIOCESAIN 2020-2021
Actualités : HOMELIE DE MONSEIGNEUR BENOIT ALOWONOU EN LA FETE DE LA NATIVITE DE LA VIERGE MARIE A L’OCCASION DES VŒUX PERPETUELS DE 09 SŒURS DE LA CONGREGATION NOTRE DAME DE NAZARETH

Tout cela est arrivé pour que soit accomplie la parole du Seigneur prononcée par le prophète : « Voici que la Vierge concevra, et elle enfantera un fils ; on lui donnera le nom de "Emmanuel", qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».

 Chers Frères et Sœurs en Christ, 

La sainte Église notre Mère célèbre ce 8 septembre, la Nativité de la Vierge Marie, c’est à dire la naissance de la Vierge Marie, la mère de Dieu, notre mère.                                      Aucun écrit du nouveau testament ou de l’Ancien Testament ne parle de la naissance de Marie comme elle parle de la naissance de son fils Jésus né dans une mangeoire à Bethlehem ou de la naissance de sa parenté Jean Baptiste, fils de Zacharie et d’Elisabeth. Et, rien dans les Écritures, ne nous indique que la Vierge Marie, la fille de Joachim et d’Anne est née un 8 septembre.                                                                                                                      Pourquoi alors la sainte Église célèbre-t-elle la nativité de la mère de Dieu chaque année le 8 septembre ? D’où vient cette date du 8 septembre ?                                                         L’origine de cette date est très ancienne dans l´Église. Elle fait partie de la tradition de l'Eglise. Nous pouvons la lier à la maison dans laquelle vivaient les parents de Marie, Joachim et Anne, à Jérusalem. En effet il existait à Jérusalem, une maison appelée « la Maison d’Anne ». À côté de cette maison est construite une église. Cette église a été consacrée un 8 septembre. La dédicace de cette maison est célébrée chaque 8 septembre. Au 5e  siècle, cette fête est célébrée comme la fête de la naissance de la Vierge Marie. Plus tard, l’Eglise célébrera la fête de la conception de Marie le 08 décembre, c’est à dire 9 mois avant le 08 septembre.                                                                                                                               C’est ce jour, choisi pour faire mémoire de la naissance de la Vierge Marie, que  nos 9 sœurs ont choisi pour prononcer leurs professions perpétuelles.                                                

Les Sœurs Aimée Crépine, Berthe Myriam, Catherine, Cécile, Charlotte Hippolyte, Cynthia Tatiana, Julienne Marie Geneviève, Victorine, Sara; filles de la famille des Sœurs de Notre Dame de Nazareth sont venues dire, à la suite de l'auteur du  Cantique des Cantiques, à la suite de ce cœur qui est à la recherche du cœur qui est son  protecteur et sa joie : « j’ai cherché celui que mon âme désire, celui que mon cœur cherche; je l’ai cherché ; et je l’ai trouvé. Je ne le laisserai pas. »

 Chères Sœurs candidates à la profession perpétuelle, aujourd’hui vous allez quitter la catégorie des Sœurs appelées les jeunes Sœurs, pour entrer dans la catégorie des professes perpétuelles. Vous allez dire publiquement que celui que vous cherchez, vous l’avez trouvé vous ne le laisserez pas. Vous allez proclamer tout à l’heure et solennellement devant votre Supérieure Générale que ce jour, « L’an de grâce 2022, le 8e jour du mois de septembre, je renouvelle pour toutes ma vie: les vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance ».

 Au nom de votre famille religieuse, la Supérieure Générale ratifiera votre engagement et vous fera sortir de la famille des jeunes sœurs pour vous faire entrer dans la famille des professes perpétuelles. Et pour que vous vous rappeliez chaque jour que vous êtes devenues épouses de Jésus Christ, Celui qui vous a mise, chacune,  à part, l’Eglise mettra à votre doigt une alliance en vous disant: « recevez cette alliance en signe de votre appartenance au Christ et comme gage de votre fidélité ».

L’alliance que l’Eglise mettra toute à l’heure à votre doigt vous  vous rappellera que, désormais, vous appartenez pour toujours à Jésus présent partout et en tout lieu.                               Je disais qu’aujourd’hui, vous quitterez le monde des jeunes Sœurs pour le monde de professes perpétuelles. Est-ce une promotion ou un grade pour vous?                                          Ce n’est ni une promotion ni une élévation, ni un grade; c’est plutôt un appel du Seigneur à vous vêtir de la robe et du tablier de la servante pour être toujours au service du Seigneur comme la sainte Vierge Marie la servante du Seigneur: « Je suis la servante du Seigneur qu’il me soit fait selon ta parole ». La Bible ne nous dit pas que Marie a prononcé le mot oui à l’ange Gabriel qui lui a révélé sa vocation de Mère de Dieu. Elle nous dit qu'elle a manifesté sa totale disponibilité à servir le Seigneur. Autrement dit, le oui de la Vierge Marie n’est pas un mot mais un programme de vie et de service, une disponibilité, un engagement qui met toute sa vie au service du Seigneur, en tout temps et en tout lieu. De même, la profession perpétuelle vous fait entrer dans le service perpétuel. « Je suis la servante du Seigneur qu’il me soit fait selon ta parole ». 

Chers sœurs,

Aimée Crépine, Berthe Myriam, Catherine, Cécile, Charlotte Hippolyte, Cynthia Tatiana, Julienne Marie, Geneviève, Victorine et Sara;

Prononcer ses vœux perpétuels c’est ouvrir la porte de sa vie au service de Dieu dans le service de ses frères et sœurs, c’est laver les pieds à ses frères et sœurs comme le Christ nous l’a appris. C’est donc un abaissement, oui s’abaisser comme le Christ s’est abaissé en prenant la condition du serviteur.                                                                                                    Faire ses vœux perpétuels, c’est se pencher sur le pauvre, comme le dit Mère Theresa de Calcutta à  toutes ses filles religieuses, pour voir et contempler le visage de Jésus Christ dans le visage du pauvre, pour lui communiquer l’amour et la joie de Dieu.                                     À propos de la Mère Térésa de Calcutta, dont nous avons célébré la fête lundi dernier, je voudrais terminer ma méditation par les 15 commandements qu’elle a laissés comme héritage à ses religieuses et à tout chrétien. Elle appelait ces commandements, les moyens pratiques pour devenir Humble. Comme vous êtes au nombre de 9 je prendrai seulement 9  des 15 moyens, afin que chacune de vous prenne un commandement pour sa lampe de route. 

 1 Parler le moins possible de soi - même.                                                                                   2 S'occuper de son propre travail.                                                                                                       3 Éviter la curiosité.                                                                                                                         4 Ne pas chercher à être admiré et aimé.                                                                                        5 Accueillir la contradiction avec humour.                                                                             6 Ne pas s'arrêter aux défauts des autres.                                                                                          7 Accepter les remarques même si elles sont injustes.                                                                   8 Céder face à la volonté des autres.                                                                                     9 Acceptez insultes et injures

Vivez ainsi dans vos communautés et vous serez des dignes épouses du Christ dans l’Eglise et dans le monde.

Amen

 

 

Date de publication: 2022-09-09 00:00:00 Version Imprimable